Individus

    Plutôt que d’aider un enfant à trouver une famille, CFS aide l’ensemble de la population d’enfants institutionnalisés d’un pays à trouver une famille.

    Dans de nombreux pays, les conditions de vie dans les institutions et les orphelinats sont très mauvaises. Les enfants sont entassés et confinés dans des lits de camp. Ils manquent d’une alimentation adéquate et de stimulation, ainsi que des moyens d’établir des liens sains avec des personnes aimantes qui s’occupent d’eux. La seule source durable de ces éléments essentiels au développement de l’enfant est la garde familiale.

     

    Les enfants languissent trop longtemps dans des institutions simplement parce que les pays ne disposent pas de l’infrastructure numérique nécessaire pour les identifier et les faire passer efficacement dans le système afin de trouver une famille – un processus qui peut prendre des années, voire ne jamais aboutir pour les enfants dépourvus d’identité numérique. La fin du placement prolongé en institution et le catalyseur permettant à des millions d’enfants de trouver des familles aimantes, c’est la SFC.

     

    Plutôt que d’aider un enfant à trouver une famille, CFS aide l’ensemble de la population d’enfants institutionnalisés d’un pays à trouver une famille. Cela signifie qu’à chaque mise en œuvre réussie, entre plusieurs centaines et plusieurs milliers d’enfants vulnérables ont la chance de quitter les institutions pour rejoindre les bras aimants d’une famille.

     

    En plus de mettre fin au cycle de privation pour les enfants actuels d’une institution, l’EFC contribue à raccourcir la durée de séjour des futurs enfants, entraînant un changement systémique positif dans le domaine de la protection de l’enfance – un pays à la fois.

     

    Lorsque vous faites un don à BEB, 75 % de votre don sert à soutenir la mise en œuvre de la CSA dans un pays en développement. Vous contribuerez à faciliter la collecte des données disponibles sur tous les enfants vivant dans des institutions et des orphelinats dispersés, à soutenir les travailleurs sociaux lorsqu’ils enquêtent sur des parents vivants ou des familles potentielles, et à veiller à ce que les autorités centrales et les défenseurs locaux des enfants soient formés au logiciel.